Thursday, February 20, 2014

Aveugle

Aveugle, je croyais
que je pourrais tremper la main dans l'eau
sans devenir mouillée.

Je n'ai pas vu que,
tout doucement, tout lentement,
je pataugeais dans les eaux de plus en plus profondes.

Et subitement je me trouve
en plein océan :
sans boussole, sans corde
à me guider vers le rivage.

Comment ai-je finis ici ?
Comment puis-je quitter ?

Et puis je te vois.
Tu n'est pas au rivage avec la main tendue.
Non :
Tu a quitté la grève et
tu marches vers moi.
Tu viens pour me sauver et
quand tu es tout près de moi,
tu m'offres la main et

enfin

je choisir de la prendre.

No comments:

Post a Comment